Merci d'activer Javascript pour profiter de ce site





Le litre de carburant à 2 €, c’est pour demain si nous ne réagissons pas maintenant !

AGISSEZ, C'EST GRATUIT ! Il suffit de conserver votre ticket de paiement de carburant et de l'envoyer, accompagné de notre lettre téléchargeable via le formulaire ci-contre, à M. Le Président de la République dans une enveloppe non affranchie.

Les prix des carburants sont appelés à évoluer encore à la hausse, le Gouvernement français ayant adopté en 2018 un programme de convergence à la hausse des prix des carburants pour 2022 : le prix du litre de carburant à la pompe – essence comme diesel – pourrait atteindre 2 € !

Je dis stop au coût de pompe !

J'agis contre la flambée des prix des carburants en envoyant mon ticket de paiement de carburant avec une lettre à M. Le Président de la République. Je remplis le formulaire ci-dessous pour télécharger le modèle de lettre de l'association "40 millions d'automobilistes" :


Mode d'emploi pour écrire au Président de la République

GRATUIT : Écrire au Président ne nécessite pas d'affranchir le courrier !

1

Je conserve mon ticket de paiement après avoir fait le plein de carburant à la pompe.

2

Je remplis le formulaire ci-dessus pour télécharger la lettre qui accompagnera mon ticket de paiement dans mon courrier destiné au Président de la République.

3

Je complète/signe la lettre téléchargée et je la joins à mon ticket dans une enveloppe non affranchie, avec pour destinataire :

M. Emmanuel Macron, Président de la République (Personnel), Palais de l'Élysée, 55 rue du Faubourg Saint Honoré, 75008 Paris.


 

Les carburants, ces produits surtaxés

La très forte évolution à la hausse des prix des carburants que nous connaissons actuellement est due principalement à l’augmentation démesurée du montant des taxes pesant sur les produits pétroliers :

  • La TICPE (Taxe intérieure de Consommation des Produits énergétiques)
    Qui comprend une composante appelée Contribution Climat-Énergie (CCE) portant sur les émissions de CO2 liées à la combustion du carburant ;
  • La TVA (Taxe sur la Valeur ajoutée), à hauteur de 20%, qui s’applique non seulement sur le produit hors taxe, mais aussi sur la TICPE. Elle constitue donc une double imposition !

Pour agir efficacement contre la flambée organisée des prix des carburants et ses conséquences néfastes sur le pouvoir d’achat des Français, il faut s'attaquer aux taxes qui pèsent sur les produits pétroliers.

C'est pourquoi l'association "40 millions d'automobilistes" demande au Gouvernement d’alléger les taxes qui pèsent sur les carburants et en font désormais des produits de luxe, plongeant les ménages les plus dépendants à l’automobile en situation de précarité énergétique et réduisant dangereusement leur accès à la mobilité.




Copyright © 40 millions d'automobilistes | 2018