Merci d'activer Javascript pour profiter de ce site

Petition ZFE :

pour que tous les véhicules qui passent avec succès le contrôle technique puissent continuer à circuler dans les Zones à Faibles Émissions

Si nous ne réagissons pas maintenant, la moitié des Français seront bientôt bannis de la circulation automobile dans les grandes et moyennes métropoles

Le projet de ZFE-m de la loi Climat impose la création de Zones à Faibles Émissions dans toutes les métropoles de plus de 150000 habitants : ces zones prévoient l'interdiction à la circulation de tous les véhicules Crit'Air 3, 4, 5 et non classés.

Selon ces dispositions, ce sont 7 voitures sur 10 du parc automobile français qui ne pourront bientôt plus entrer et circuler dans les ZFE. La moitié des Français sont concernés, qu'ils résident en zone urbaine ou rurale, et quel que soit le motif de leurs déplacements dans ces zones.

Ce projet de ZFE n'est pas une mesure bénéfique pour l'environnement : c'est un projet anti-social qui vise à exclure de la circulation automobile les citoyens n'ayant pas les moyens de s'équiper d'un nouveau véhicule, plus récent ou électrique.

Ces critères d'exclusion basés sur la vignette Crit'Air sont d'autant moins acceptables que les véhicules bientôt interdits de circuler dans les ZFE peuvent avoir passé avec succès le contrôle technique qui intègre dorénavant un volet "pollution", preuve qu'ils répondent tout à fait aux exigences en vigueur en matière d’émissions polluantes.

C’est pourquoi, afin de concilier objectifs environnementaux et mise en place d'une politique de mobilité juste qui ne discrimine pas les foyers les plus modestes, l’association "40 millions d’automobilistes" demande que toutes les voitures qui passent avec succès le contrôle technique ne soient pas concernées par les interdictions de circulation dans les ZFE.

Petition ZFE : ensemble, luttons contre la loi ZFE-m et battons-nous pour un projet plus juste socialement !

Je soutiens la proposition de l'association "40 millions d'automobilistes", je signe :

Numéro de déclaration CNIL : 1908428. Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent (art 34 de la loi "informatique et libertés" du 6 janvier 1978). Pour exercer ce droit ou si vous ne souhaitez pas que vos coordonnées soient communiquées à des organismes agréés par nos soins, contactez-nous à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou au 02 43 50 06 30

Comprendre le danger que représente la loi ZFE-m actuelle (pourquoi signer la petition ZFE)

Quels sont les véhicules qui ne pourront plus entrer et circuler dans les Zones à Faibles Émissions (ZFE) et quand ?

____________

Tous les véhicules Crit'Air 3, 4, 5 et non classés. Cela représente 7 voitures sur 10 selon les données du Ministère de la Transition Écologique, mais encore la moitié des Français selon l'aveu de l'ancienne Ministre Barbara Pompili. Par exemple, un Renault Scénic 2 essence de 2004 ou encore un Peugeot 3008 diesel de 2009 ne pourra plus accéder et circuler dans une Zone à Faibles Émissions.

Selon la loi ZFE-m actuelle, ces interdictions de circulation doivent être effectives au plus tard pour le 1er janvier 2025. Certaines sont déjà en cours d'application.

Où vont s'implanter ces Zones à Faibles Émissions ?

____________

Dans les grandes et moyennes métropoles de plus de 150000 habitants : on en dénombre 45 en France.

Il s'agit des métropoles suivantes : Paris/Grand Paris, Grand Lyon, Grenoble-Alpes-Métropole, Aix-Marseille-Provence, Nice-Côte d’Azur, Toulon-Provence-Méditerranée, Toulouse Métropole, Montpellier-Méditerannée Métropole, Eurométropole de Strasbourg, Rouen-Normandie, Nantes, Bordeaux, Rennes, Reims, Saint-Étienne, Le Havre, Dijon, Angers, Douai-Lens, Béthune, Tours, Valenciennes, Avignon, Metz, Bayonne, Nancy, Orléans, Clermont-Ferrand, Mulhouse...

Qui sont les Français qui doivent s'en inquiéter ?

____________

Tous ceux qui circulent à bord d'un véhicule "non admis", urbains comme ruraux. Les interdictions de circulation ne s'appliquent pas seulement à ceux qui vivent dans le périmètre de ces zones, mais à tous les usagers susceptibles de s'y rendre, même exceptionnellement.

Que vous ayez besoin d'entrer ou de circuler dans une ZFE pour aller travailler, pour un motif médical, pour amener vos enfants à l'école, pour vos loisirs, etc., aucun motif de déplacement ne déroge à la règle (excepté le cadre des dérogations exceptionnelles, telle que les personnes en situation de handicap par exemple).

Le plan d'actions de "40 millions d'automobilistes" pour lutter contre les effets socialement néfastes des ZFE

✊ MOBILISER MASSIVEMENT LES AUTOMOBILISTES - Nous avons besoin de la signature de chacun d'entre vous pour faire savoir au Gouvernement que nous refusons le projet de ZFE basé sur la vignette Crit'Air, au profit d'un système qui laisse circuler les véhicules ayant passé avec succès le contrôle technique (qui inclut un contrôle pollution).

LA MOBILISATION PARLEMENTAIRE - Après avoir sensibilisé les Sénateurs pour qu'ils refusent le vote du projet initial de ZFE, "40 millions d'automobilistes", seule association de défense des automobilistes reconnue d'intérêt général, sera auditionnée à l'Assemblée nationale le 14 septembre 2022, afin de défendre son projet et présenter les signatures de cette pétition.

L'ACTION JURIDIQUE - Accompagnée d'avocats spécialisés en droit routier, l'association "40 millions d'automobilistes" prépare sa contre-attaque en justice.

LA REPRÉSENTATION MÉDIATIQUE - Faire du bruit dans les media pour mettre la pression sur les Pouvoirs Publics et sensibiliser un maximum de citoyens aux dangers la loi ZFE-m sur la mobilité des Français.

Loading...

Aidez-nous à réunir un maximum de signataires sur la petition ZFE

Plus nous serons nombreux à nous mobiliser, plus nous aurons de poids afin d'obtenir du Gouvernement qu'il revoie sa copie pour rendre le système de Zones à Faibles Émissions plus juste socialement.

Petition ZFE - Copyright © 40 millions d'automobilistes | 2022